vignettepont


« La génération du vingt et unième siècle connaîtra une fantastique rencontre de races et d’idées. Selon la façon dont elle assimilera ce phénomène, elle assurera sa survie ou provoquera sa destruction par des conflits meurtriers. Dans ce monde moderne, (….) qu’ils le veuillent ou non, les hommes sont embarqués sur un même radeau : qu’un ouragan se lève, et tout le monde sera menacé à la fois. Ne vaut-il pas mieux essayer de se comprendre et de s’entraider mutuellement avant qu’il ne soit trop tard ? L’interdépendance même des États impose une complémentarité indispensable des hommes et des cultures (…) Il vous appartiendra peut-être, ô jeunes gens, de faire émerger peu à peu un nouvel état d’esprit, davantage orienté vers la complémentarité et la solidarité, tant individuelle qu’internationale. Ce sera la condition de la paix, sans laquelle il ne saurait y avoir de développement. » Amadou Hampaté Bâ


Présentation générale


A la base de ce projet, Matthieu POINOT, de nationalité française et Mariam KANE (épouse POINOT), de nationalité malienne.

En 2010, après avoir travaillé trois années dans une importante structure d’organisation de concerts à Lyon, Matthieu, alors musicien, décide de partir au Mali, afin d’apporter une couleur africaine à ses compositions, pour ce qu’il pense être un voyage de trois mois. Chez son hôte de Bamako, il rencontre Mariam, originaire d’un village proche de Bougouni (Garalo), bamakoise depuis une petite dizaine d’années et couturière de profession. Le cœur ayant ses raisons que la raison ne connaît point, cette rencontre lui fit prolonger son séjour de…deux années. Depuis le début de l’année 2013, Mariam et Matthieu ont décidé de s’installer en France et travaillent à la réalisation de leur projet. Courant du mois de février 2014, l’association KODON est créée officiellement afin d’incarner le pont nécessaire de dynamisme et de solidarité entre le Mali et la France – plus précisément la région Auvergne qu’ils affectionnent tout particulièrement – et ainsi tenter de répondre à cet « impératif » adressé par le regretté écrivain et ethnologue malien Amadou Hampaté Bâ cité plus haut.


Les raisons qui nous amènent à mener une initiative


Nous avons l’habitude d’entendre depuis quelques années maintenant, et pour cause, que le monde traverse une crise sans précédent. Or nous avons tendance à aborder cette question en termes exclusivement économiques. S’il n’est bien sûr, pour nous, pas question d’occulter ce facteur, il nous semble tout aussi important de rappeler à quel point le « Vivant » est aujourd’hui en danger.

Le monde est en crise et celle-ci touche les différentes dimensions de l’humanité…lire la suite


Notre approche philosophique


Littéralement, « ko don » signifie en bambara (la langue nationale du Mali) « connaître les choses » . Véritable pilier de notre projet, la «Connaissance » est ainsi posée comme moyen et comme finalité. Elle est cette Lumière qui fit défaut au jeune écolier indien -dont parle la célèbre fable- qui, au retour de l’école à la tombée de la nuit, prit un morceau de corde pour un serpent et fut terriblement effrayé. Ceci n’aurait pu arriver en plein jour… A travers le triptyque Spiritualité/Culture/Science que nous évoquons en page d’accueil, nous entendons par spiritualité « la recherche du sens de nos vies personnelles et de notre commune histoire », ce qui implique un enracinement de chaque acteur dans les valeurs spirituelles et morales qui lui sont propres. Par culture, nous entendons « ce qu’une civilisation, une société, un groupe, peut produire comme « miracle » traduisant la singularité de son rapport au temps et à l’espace et renvoyant par là à son essence même» et nous pensons avec Cicéron qu’ « un champ si fertile soit-il ne peut être productif sans culture ». Enfin, il s’agit dans cette perspective de s’approprier les sciences et techniques modernes afin, comme le dit le fameux mot de Rabelais, qu’une science sans conscience ne soit pas ruine de l’âme.

C’est parce que nous ne pouvons concevoir aucune action sans une réflexion préalable…lire la suite