AIME CÉSAIRE

Les armes miraculeuses

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Gallimard, 1970

Langue : Français

Type de document : Livre, recueil de poésie

Nombre d’exemplaires : 3

Résumé :

Le grand coup de machete du plaisir rouge en plein front il y avait du sang et cet arbre qui s’appelle flamboyant et qui ne mérite jamais mieux ce nom-là que les veilles de cyclone et de villes mises à sac le nouveau sang la raison rouge tous les mots de toutes les langues qui signifient mourir de soif et seul quand mourir avait le goût du pain et la terre et la mer un goût d’ancêtre et cet oiseau qui me crie de ne pas me rendre et la patience des hurlements à chaque détour de ma langue la plus belle arche et qui est un jet de sang la plus belle arche et qui est un cerne lilas la plus belle arche et qui s’appelle la nuit et la beauté anarchiste de tes bras mis en croix et la beauté eucharistique et qui flambe de ton sexe au nom duquel je saluais le barrage de mes lèvres violentes.

.

Cahier d’un retour au pays natal

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Présence Africaine, 1983

ISBN : 978-2-708-70420-6

Langue : Français

Type de document : Livre, poésie

Nombre d’exemplaires : 1

Résumé :

 » Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme et la force n’est pas en nous, mais au-dessus de nous, dans une voix qui vrille la nuit et l’audience comme la pénétrance d’une guêpe apocalyptique. Et la voix prononce que l’Europe nous a pendant des siècles gavés de mensonges et gonflés de pestilences, car il n’est point vrai que l’ouvre de l’homme est finie, que nous n’avons rien à faire au monde, que nous parasitons le monde mais l’ouvre de l’homme vient seulement de commencer et il reste à l’homme à conquérir toute interdiction immobilisée aux coins de sa ferveur et aucune race ne possède le monopole de la beauté, de l’intelligence, de la force et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu’a fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite « . La réédition du Cahier d’un retour au pays natal, la première ouvre d’Aimé Césaire, saluée depuis l’origine comme le texte fondamental de la génération de la Négritude.

.

Discours sur le colonialisme

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Présence Africaine, 1955

ISBN : 2708705318

Langue : Français

Type de document : Livre, essai

Nombre d’exemplaires : 1

Résumé :

Comme naguère Jean-Jacques Rousseau dénonçait le scandale d’une société fondée sur l’inégalité, avec la même clarté, et un bonheur d’écriture que seule peut inspirer la passion du juste, Aimé Césaire prend ses distance par rapport au monde occidental et le juge. Ce discours est un acte d’accusation et de libération. Sont assignés quelques ténors de la civilisation blanche et de son idéologie mystifiante, l’Humanisme formel et froid. En pleine lumière sont exposées d’horribles réalités : la barbarie du colonisateur et le malheur du colonisé, le fait même de la colonisation qui n’est qu’une machine exploiteuse d’hommes et déshumanisante, une machine à détruire des civilisations qui étaient belles, dignes et fraternelles. C’est la première fois qu’avec cette force est proclamée, face à l’Occident, la valeur des cultures nègres. Mais la violence de la pureté du cri sont à la mesure d’une grande exigence, ce texte chaud, à chaque instant, témoigne du souci des hommes, d’une authentique universalité humaine. Il s’inscrit dans la lignée de ces textes majeurs qui ne cessent de réveiller en chacun de nous la générosité de la lucidité révolutionnaires.

.

Une saison au Congo

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Points, 1973

ISBN : 978-2-020-48624-8

Langue : Français

Type de document : Livre, théâtre

Nombre d’exemplaires : 1

Résumé :

Le temps de l’indépendances du Congo est arrivé. Patrice Lumumba, homme politique et poète visionnaire, va tenter de rendre à son peuple une liberté depuis longtemps perdue. Mais la jalousie, la corruption et la quête du pouvoir sont des murailles difficiles à franchir. A travers le destin d’un homme, c’est toute l’histoire d’un continent qui se joue de manière exemplaire et symbolique dans cette pièce de théâtre.

.

Une tempête

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Seuil, 1969

ISBN : 2020056550

Langue : Français

Type de document : Livre, théâtre

Nombre d’exemplaires : 1

Résumé :

Adaptée pour un théâtre nègre, La Tempête de Shakespeare donne un relief accru aux rapports de Prospero et de Caliban ; le maître est blanc, l’esclave est noir. Quant à Ariel l’enchanteur, c’est aussi un esclave, mulâtre.
Césaire ramasse les cinq actes en trois, démystifie le merveilleux, dégrise l’amour. Mais de ce prosaïsme volontaire surgit un nouveau poème : celui qu’une troupe africaine, livrée à ce rituel de révolte, ne peut omettre de créer : le chant de la liberté.

.

La tragédie du roi Christophe

 

Auteur : Aimé Césaire

Publication : Présence Africaine, 1970

Langue : Français

Type de document : Livre, théâtre

Nombre d’exemplaires : 1

Résumé :

La tragédie du roi Christophe » constitue la pièce maîtresse de ces  » tragédies de la décolonisation  » écrites par Aimé Césaire pour témoigner – remarquablement – d’un acte politique majeur de notre temps. « La tragédie du roi Christophe », est une ouvre barbare (au sens noble du terme) lyrique et nécessaire. Affirmant que la politique est la force moderne du destin et l’histoire la politique vécue, Aimé Césaire donne à voir l’invention du futur, d’un futur enraciné. L’aventure haïtienne de Christophe évoque le destin collectif du peuple africain d’aujourd’hui. A la phase de la révolte aiguë a succédé celle de la re-connaissance, de la constitution d’un patrimoine authentique et librement assumé. Cette entreprise doit être celle d’un bâtisseur, d’un architecte : Aimé Césaire a su créer un personnage d’une grande et haute stature avec une vigueur et une invention poétique exceptionnelles. Christophe (qu’habita, si puissamment, le comédien Douta Seck) est un homme d’Afrique. Il est le Muntu, l’homme qui participe à la force vitale (le n’golo) et l’homme du verbe (le nommo). Le texte initial de la pièce a fait l’objet de révisions multiples. La dernière version, que présente aujourd’hui Présence Africaine (après avoir publié le texte initial) révèle la qualité de la collaboration qui a réuni, à tous les instants, l’auteur Aimé Césaire et le metteur en scène Jean-Marc Serreau.

.